Municipales 2014

 Cliquez ici pour lire directement le programme

Construit avec vous durant la campagne, notre programme est construit selon 5 axes :

Service public

À Antony, on ne brade pas les services publics !
Les services publics sont des services vitaux. Ils doivent être accessibles à tous les citoyens par la gratuité ou la tarification sociale. Antony à Gauche refuse donc les choix engagés depuis près de 20 ans par la mairie de droite d’Antony. Ils permettent à de grandes multinationales de faire des profits sur le dos de notre collectivité. Celles-ci gèrent  aujourd’hui notre eau, nos déchets ou encore la restauration scolaire par le biais de délégations de service public.  Demain, re-municipalisons les services publics cédés au privé, pour se donner les moyens de mettre en œuvre la gratuité et d’engager la transition écologique. Les services publics sont notre bien commun, défendons-les au lieu de les brader aux profits des intérêts financiers comme le fait François Hollande  en réduisant les budgets consacrés aux collectivités locales. Antony à Gauche s’oppose à cette politique, qui entraîne inégalités territoriales, précarisation des personnels, et dégradation du service public. Élus, nous nous battrons pour que l”emploi public soit maintenu partout. L’emploi public n’est pas un gaspillage, il est productif et profitable pour tous.
Dans les cas où la mairie doit recourir au privé, les appels d’offre des marchés publics incluront des clauses sociales et environnementales. L’argent public ne saurait financer la dégradation de l’environnement, le travail précaire, ou la fraude fiscale !

Démocratie participative

Prenez le pouvoir !
Après le départ de Nicolas Sarkozy, l’espoir de changement démocratique était grand.  Mais en reprenant le projet de métropolisation de la droite, le gouvernement dépossède les citoyens des décisions locales. Antony à Gauche est farouchement opposé à la création de la métropole du Grand Paris, mastodonte technocratique faisant d’Antony une simple annexe administrative de Paris.
A l’opposé de ce projet, Antony à Gauche propose de faire place au peuple à Antony. C’est à dire instaurer un partage du pouvoir entre le peuple et ses représentants au-delà des élections. Notre objectif est que chaque citoyen ait régulièrement son mot à dire sur la politique municipale. Nous créerons des conseils de quartiers dotés d’un budget propre. Les citoyens auront le droit d’initier des référendums locaux. Un comité de suivi des engagements de campagne sera instauré.

Transition écologique

Moins de jetable, plus de durable !
Il y a urgence écologique pour engager collectivement une transition vers des modes de production et de consommation durables, moins polluants, et plus sobres : les ressources naturelles se font de plus en plus rares et coûteuses, les pollutions détériorent davantage notre santé, le réchauffement climatique menace la vie des générations futures. Notre objectif est l’application à l’échelle locale de la règle verte : ne pas dépenser plus de ressources que ce que la terre peut en produire.  C’est la condition pour garantir l’accès aux biens environnementaux à tous, aujourd’hui et demain. Le gouvernement, cédant face aux intérêts privés, refuse de s’engager réellement vers cette transition écologique. Il est pourtant du devoir de la puissance publique de mener une planification écologique pour l’intérêt général.
Nous faisons de la transition écologique un axe transversal à toute notre politique locale : création d’une régie publique de production d’énergies renouvelables et politique ambitieuse d’isolation thermique des bâtiments publics et privés ; meilleure offre de transports en commun et urbanisme favorisant les circulations douces ; soutien à l’agriculture biologique de proximité et aux services locaux de partage…

Proximité

Antony partout ! 
Dans une ville concentrée sur son centre ville,  Antony à Gauche fait le choix de la proximité. La proximité, c’est le développement de services de proximité adaptés aux besoins de tous les habitants. C’est aussi la promotion de tout ce qui fait vivre les quartiers au quotidien : professionnels de santé; commerces variés; espaces de rencontre. La proximité, ce sont aussi des élus à l’écoute des Antoniens, des travailleurs sociaux, des associations de quartier… En bref, privilégier “l’Humain d’abord”.

Solidarités

Refuser  l’austérité, faire le choix de la solidarité!
Il existe une gauche de résistance pour faire d’Antony une ville solidaire dans la situation de crise économique majeure aggravée par les politiques d’austérité de Nicolas Sarkozy et François Hollande. Contre la précarité qui peut frapper chacun d’entre nous, construisons un bouclier social municipal. Solitude des personnes âgées, menaces d’expulsion, personnes en situation de handicap, familles en difficultés, etc. : la mission de solidarité de la ville doit s’exercer.  La solidarité s’exprime aussi envers les salariés travaillant à Antony (Sanofi, etc.) ou les habitants d’un quartier subissant la fermeture de services publics (par exemple La Poste à La Fontaine).

Télécharger (Programme-BAT-v5-BasDef-Recadré.pdf, 3.99MB)


Programme Antony à Gauche Final

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *