Lycées: Action du Front de Gauche à la région Île de France

 

Dès leur élection à la région Île-de-France, Valérie Pécresse et sa majorité ont pris des mesures d’austérité et de libéralisation dévastatrices. Nos conseillers régionaux du Front de Gauche, notamment Gabriel Massou et Caroline Bardot, sont intervenus sur plusieurs de ces dossiers.

La gestion des lycées selon Valérie Pécresse

  • Objectif de la droite des Hauts-de-Seine: accorder des crédits aux lycées privés au détriment des lycées publics, sous prétexte de « liberté scolaire ». Cela passe par la gratuité des manuels scolaires, le tarifs des cantines, etc…; ces crédits publics sont financés par l’ensemble des contribuables. Rappelons pourtant que seule l’Ecole publique accueille tous les élèves sans exclusion.
  • Des crédits aussi pour les bourses “au mérite” et autres “cordées de la réussite”, qui ne sont que des béquilles face à la dégradation du service public de l’Education ces dernières années (suppression de postes sous la Présidence Sarkozy, diminution de crédits pour l’Université, insuffisance du logement social étudiant,…).
  • Budgets en baisse par contre, pour le décrochage scolaire. Plus précisément, sur des recherches de solutions au problème du décrochage scolaire.
  • Enfin, une vision de la société axée sur la répression: Sujet relayé largement par la presse, les tests salivaires pour traiter du problème des drogues au lycée. On sait pourtant que dans ces domaines, seule la prévention fonctionne!

Pour plus d’information, consultez la lettre des élus N°7 (ci-dessous)

 

Voir aussi :

Télécharger (Lettre_7_FDG_mai2016.pdf, 1.46MB)

 

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *