Les services publics mis à mal à Antony

Nous vous en avions parlé dès 2014: le bureau de Poste du quartier La Fontaine était menacé de fermeture. Pire, les arguments les plus consternants étaient utilisés pour justifier cette fermeture: la fermeture du site de Sanofi à Croix de Berny était censée entraîner une baisse de fréquentation de la Poste, et donc une fermeture du bureau. Comme si les habitants d’un quartier (par ailleurs très peuplé) devaient dépendre d’un site industriel pour avoir le droit de bénéficier d’un service public de base!

J.-Y. Sénant s’était emparé du sujet durant sa campagne d’élections municipales et avait demandé de repousser la fermeture; repousser, pas annuler.

Le bureau de Poste de La Fontaine fermera donc ses portes; mais ce n’est pas tout. Nos sources nous ont fait part d’une possible fermeture d’un autre bureau de poste à Antony. Celui-ci serait remplacé par un de ces “points relais” qui permettent de substituer aux services publics des solutions privées — notamment auprès de commerçants qui n’ont ni l’expertise, ni la motivation financière pour assurer un service de qualité.

Cette casse des services les plus élémentaires est à rapprocher de la fermeture du centre de sécu (CPAM) à Antony, contre laquelle nous nous étions battus avec les Antonien-ne-s (lire ici et ici).

 

Voir aussi : pétition contre la fermeture du centre de sécurité sociale à Antony

 

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *