Aménagement du centre ville : faites-vous entendre

La gestion très contestable de la municipalité

La stratégie d’aménagement de la ville ? Elle est simple : il suffit qu’un pavillon se vende par-ci par-là, et hop ! On voit apparaître 1 immeuble grand standing de 17 logements, ou 2 immeubles néo-classiques à sa place. Franco-Suisse, Vinci, Pitch, Pichet,… sont à l’affût.

Un plan d’organisation des quartiers ? Un plan de circulation ? Des transports en commun plutôt que le « tout voiture »? Une ville qui permet à tous de se loger ? Tous ces sujets semblent inexistants à Antony.

Les consultations fantômes

On se souvient de la façon dont la reconstruction du théâtre Firmin Gémier avait été décidée rue Maurice Labrousse – à l’époque, les « consultations » s’étaient vite transformées en simples « réunions d’information » où seuls les riverains étaient tolérés.

Et maintenant l’appel à participer à « l’aménagement de la place du marché », sans tenir compte de rien de ce qui se trouve autour – à tel point que même Les Républicains d’Antony se posent la question de la nécessité d’une étude d’impact complète.

A moins que tout ne soit déjà dans les cartons des promoteurs que nous citions plus haut ?

Une vraie concertation implique un débat, sur des propositions sérieuses, qui fait appel au maximum d’Antoniens, à ceux qui vont à la gare tous les jours, au marché au cinéma ou à l’école, aux commerçants de la rue Mounié et à ceux du marché, …

Des propositions possibles

Par ailleurs une proposition existait (et même une ébauche de contre-projet proposée depuis 1996 par l’Association des Amis du théâtre Firmin Gémier), soutenue par de nombreux Antonien-ne-s attaché-e-s à leur ancien théâtre: la reconstruction sur place du théâtre, conduisant naturellement à un ensemble :

  • vivant, avec son marché et la galerie commerçante sous le théâtre,
  • culturel avec le Sélect, La Passerelle, le Théâtre,
  • piétonnier et animé jusque tard dans la soirée

Projet à marche forcée… mais mal ficelé

La place Firmin Gémier avant la destruction du théâtre

La place Firmin Gémier avant la destruction du théâtre

De peur de ne pas pouvoir imposer son projet de théâtre rue Maurice Labrousse, la municipalité s’était aperçue un peu tard que la construction du parking souterrain était impossible. Des recours contre le permis de construire ont été déposés – en particulier sur le manque de places de stationnement sur le quartier. Pour rappel, déjà en 2014, les riverains protestaient contre le projet. Même si le Territoire (ex- CAHB) a promis de financer le projet, nul ne sait aujourd’hui si le théâtre sera reconstruit.

Vous avez jusqu’au 15 octobre

  • Pour contester cette parodie de consultation
  • Pour exiger une étude sérieuse sur l’ensemble du quartier
  • Pour redonner vie à la place Firmin Gémier

Adresse de la consultation : http://www.ville-antony.fr/actualites/place-du-marche

(…ou déposez votre avis écrit sur le registre prévu en mairie.)

 

Télécharger (2016-10-08-tract-aménagement_v3_FDG.pdf, 199KB)

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *