A l’inverse de l’austérité, de l’ambition pour l’éducation dans les Hauts-de-Seine et à Antony!

Alors que des milliards d’euros sont à récupérer sur les fraudes (aux cotisations sociales par les patrons, au fisc par les plus riches,…) ou pourraient être mieux utilisés (cadeaux sans contreparties aux entreprises, guerres en Afrique et ailleurs,…) la réduction des déficits est le leitmotiv de la droite et du PS.

Un exemple à Antony : le collège Anne Frank et ses écoles partenaires ont été supprimés du réseau de l’Education prioritaire (REP). Les conséquences : à terme, des moyens et des personnels en moins pour la réussite des élèves ! Les résultats au brevet du collège A. Frank étaient trop beaux ! Les familles de ces quartiers ne sont pas assez en difficulté ! Même l’Education Nationale n’est plus une priorité, ni pour le gouvernement, ni pour la majorité municipale d’Antony, ni pour les élus municipaux PS, PRG, qui contrairement aux élus Front de Gauche, n’ont pas jugé utile d’inclure le collège dans un vœu demandant le rétablissement du REP.

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *