1000 choses à faire pour les Hauts-de-Seine

Action sociale : pas d’austérité pour la solidarité

Les aides sociales RSA*, AAH*, APA, versées par le conseil général ne sont pas totalement compensées par l’Etat, c’est inadmissible. Quant aux aides complémentaires, le 92 est assez riche pour ne pas les diminuer et encore moins les supprimer.

Nos propositions :

  • Rétablir la prime de Noël pour les allocataires du RSA et ‘allocation de solidarité pour lutter contre l’exclusion.
  • Augmenter les moyens et en personnels des services publics, scandaleuse la situation de la MDPH* : 1 an d’attente pour le dossier d’AAH, 6 mois pour la carte de stationnement!
  • Relever le plafond pour bénéficier de la carte améthyste.

Logement : stop aux inégalités

Alors que tous les Altoséquaniens devraient pouvoir trouver à se loger, ils en sont loin. Priorité est donnée au logement de standing et la spéculation immobilière au détriment du logement social

Les villes les plus riches de notre département sont celles où il y a le moins de logements sociaux à l’exemple de Neuilly (4,4%), Vaucresson (4,48%), Ville d’Avray (4,75%), Marnes-la-Coquette (6,60%) .lLa majorité politique UMP-UDI du conseil général admet , comme une situation de fait, que l’objectif de 20% de logements sociaux sur ces villes est inatteignable d’ici 10 ans.

Rétablir les aides à la construction de logements sociaux dans toutes les communes est  une nécessité.

L’éducation, une priorité

Laisser au privé la restauration dans les collèges (+25% par exemple pour le collège Descartes) , plus compliqué et pas toujours de qualité : préférons un service public départemental.

  • Mettons fin à la subvention au pôle privé Léonard de Vinci, la “Fac Pasqua ». Transférons-la à l’Université Paris X.
  • En ces temps difficiles, il est temps de rétablir et d’augmenter les bourses pour les collégiens et lycéens, de donner une prime de rentrée aux les collégiens boursiers.
  • Pour pallier la pénurie de logements étudiants, il faut en créer 3000 nouveaux, réhabiliter les bâtiments de la résidence universitaire d’Antony et reconstruire ceux démolis.

 Jeunesse : des besoins spécifiques

Déplacements :

  • Financer à 50% la carte ImagineR pour tous les jeunes scolarisés, comme dans le Val de Marne !
  • Créer une aide au financement du permis de conduire.

 Loisirs et culture :

  • Réablir les dispositifs vacances supprimés par le Conseil général (Ville Vie Vacances, Pas d’enfants sans vacances, Sacs Ado 92).
  • Revaloriser le « Pass 92 »qui permet aux collégiens l’accès à des activités.culturelles et sportives : depuis 2005, son montant est bloqué à 70€ !

Démocratie :

  • Créer des espaces de débats, ouvrir un blog des jeunes du 92.

 Formations et emploi : 

Augmenter les moyens des missions locales pour qu’aucun jeune ne se retrouve sur le marché de l’emploi sans formation.

Environnement :

Nos propositions :

  • Aides à la rénovation énergétique des logements sociaux et de l’habitat privé.
  • Régie publique de l’eau : aide au 15 premiers m3 pour les familles modestes.
  • Rétablissement de la subvention à Air Parif supprimée en 2014.
  • Priorité aux déplacements alternatifs : pistes cyclables, voies dédiées aux transports collectifs, cheminements piétons sécurisés.
  • Subvention aux énergies renouvelables, en particulier la géothermie pour chauffer les bâtiments publics et les logements sociaux collectifs.

 

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *